5 Décembre: La Nuit du Krampus

Par TiTom, décembre 2019

Une de mes fêtes favorites de cette période de Yule est bien celle de la veille du St-Niklaus. Où les enfants sont le plus sages face à la menace d’être emportés par un être maléfique s’ils avaient désobéi durant l’année écoulée...

Car si le lendemain, les plus méritants seront récompensés par le passage du Saint-Voyageur-borgne, c’est bien la veille que se termine une des périodes de la Grande Chasse, en emportant les dernières petites âmes errantes et mauvais esprits hivernaux que symbolisent les Perchten (un des noms de cette cohorte sauvage), et par la même occasion punissant les enfants qui n’ont « pas filé droit » en cette année.


Antagoniste du Saint-Patron, Jacob Grimm, l’a associé à l'esprit du Foyer pré-chrétien (kobold ou elfe), qui pourrait être bienveillant ou malveillant selon, ou encore un esprit de la forêt, mais dont le côté malicieux et hivernal a été souligné par la christianisation.


Reconnu de l’Europe centrale à l’Europe de l’Ouest, comme du Nord au Sud, sous de nombreux et divers noms, il est fréquemment associé à saint Nicolas lors de la fête du même nom. Son origine reste encore mal connue, mais certains anthropologues et folkloristes lui attribuent une origine pré-chrétienne probablement alpine.

Décrit comme une créature mythique anthropomorphe munie de cornes, « mi-chèvre, mi-homme, mi-démon », avec de grandes griffes (d’où lui vient le nom de Krampus du viel Haut-allemand) et une langue proéminente bien pendue, un Grand sac pour y mettre les enfants,


de chaînes clochantes et des branches de bois sec ou de chardons pour fouetter les vilains bambins.


Par la suite, avec le temps, il a été « amoindri », certainement dans le but de moins choquer certaines parties, en un espèce de Ramoneur bien sale faisant rappeler le diable à un maure, un valet à la peau noire, par son grimage fort marqué non dénué de sens...car s’il ne symbolise pas un Esprit Saisonnier, il est souvent représenté par un Personnage historique mal vu, comme en Alsace par exemple dans la légende d’Hans Trapp, inspirée de l’histoire d’un individu qui aurait vécu au XVème siècle : le chevalier et maréchal de Berwartstein, non loin de Wissemburg, Hans Von Trotha qui en ce temps était surnommé « Hans Trott ». Il était connu pour être quelqu’un d’impitoyable, cruel et sanguinaire!

C’est en particulier le soir du 5 décembre que les jeunes hommes se déguisent en Krampus durant les deux premières semaines de décembre jouant parfois du fouet, et les enfants parcourant les rues effrayant les femmes en secouant des chaînes comme des cloches, trompant les plus niais croyant entendre la Cloche du Grand-Patron...

Bien des noms lui ont été donnés selon les régions et cultures, présent tout l’Hiver comme Esprit de saison, même s’il est souvent associé au Grand-Voyageur, tel que


Hans Trapp, Knecht Ruprecht, Belznikel ou Schmutzli en Alsace, Allemagne, Suisse alémanique.


Père Fouettard ou Ruppelz pour la France.


Zwarte Piet, Hanscroufe, Jean le bossu, Houseker, ou les Pères Fouettards dans les Pays-Bas et la Belgique.


Frioul en Croatie, Slovénie.


Ryszard Pospiech en Pologne.


Ou Krampus, Klaubauf, ou Buzbergt dans l’ancien empire austro-hongrois et la Bavière...


De nos jours, le Personnage s’est bien folklorisé, trop souvent associé à son antagoniste chrétin ; pourtant Esprit saisonnier on le retrouve jusqu’aux carnavals printaniers y faisant ses adieux tel un Grinch à Christmas...

On ne peut nier, une célébration à la veille de ce grand jour dédié à Wotan; l’église comme on le sait réprimait vivement ce type de célébration et le remplaça par un saint particulier d’ailleurs, le jour du « gouverneur à la Lance », Gérald...


Ainsi, la veille du Jour d’Odin, comme dans mon enfance, un bon chocolat chaud pour réchauffer, une clémentine ou une orange, symbole solaire ou un bonhomme de brioche (borgne pour le Vagabond ou garni de boutons pour rappeler le froid hivernal), occupaient les enfants sagement dans la chaumière tout comme le bon accueil à celui de passage;


Pour ne pas croiser la route de ce Grand Faucheur en cette Nuit qui lui est dédiée et faire un dernier acte d’altruisme avant....

Gruss vom Krampus