Un Avent Païen

par TiTom  (Inspiré du Hugin’s Heathenhof ),  décembre 2019

Certainement l'une des fêtes les plus uniformément célébrées dans le monde est bien celle de "Noël".
Depuis le début des pratiques chrétiennes de développement et de conversion, les célébrations ont absorbé les traditions païennes locales, les ont rebaptisées avec des termes chrétiens, les incorporant dans leur liturgie religieuse, et en créant de nouvelles traditions pour coïncider avec leur nouvelle foi.
À mesure que les sociétés et les cultures changeaient avec l'intégration et l'interaction avec les autres, des pratiques adaptées à la stimulation d'idées nouvelles et différentes émergèrent. Au cours des siècles de pratique, les gens sont nés dans une foi adoptée et les origines de ces pratiques ont été bien souvent et malheureusement perdues dans les brumes du Niflheim.

Heureusement, grâce à l'archéologie, aux écrits et à la continuité des traditions transmises de génération en génération, nous pouvons commencer aujourd'hui à rappeler certaines de ces origines et tenter de reconstruire ce que les ancêtres ont pu pratiquer, dans certaines régions du moins.

À peu près à cette époque, où Décembre annonce la Période, parmi les groupes païens, en particulier sur les médias sociaux, ont pour sujets de discussions la façon dont les gens célèbrent la saison de Yule et comment ils le font d'une manière païenne. Les résultats varient de personnes s’inspirant de certaines pratiques et les utilisant comme leur fondement pour une tradition de Yule, à ceux qui démêlent les traditions de leur héritage et du christianisme pour trouver les pièces avec lesquelles ils peuvent composer une tradition païenne nouvelle ou révisée pour se connecter avec les dieux, les ancêtres, et les Esprits de la Nature. On assiste, ainsi vers 1839 dans une province allemande, un pasteur qui commémora certainement un vieux rite des pays du Nord du XVIe siècle en allumant une couronne de bois vert surmonté des quatre bougies, (couronne qui n’est pas portée?), décrétant les 4 Dimanches d’avant l’Illumination, instauré par le Pape Grégoire le Grand Ier au VIe siècle...on ne peut que remarquer la ressemblance au rite suédois de la Lussi ramenant la Lumière ornée de ses bougies blanches de pureté.
Au XVe siècle, des calendriers norvégiens marquaient les différentes fêtes qui ponctuaient l’année, mélangeant anciennes coutumes et chrétienté. Les jours importants comme Santa Klaus,la Lussi mais aussi la Nuit des Mères, le Solstice et les jours qui suivent, étaient chacun marqués d’un symbole particulier sensé rappeler la commémoration liée.
Et ce ne fût qu’au XIXe siècle que l’on distribua des images pieuses du 1er au 24 décembre dans l’attente de l’Événement, origine du calendrier à fenêtres de 1920 et dont on remplaça l’intérieur par du chocolat en 1958, le début de la Grande commercialisation...
Le Nord semble avoir encore gardé de ses origines mystérieuses de ces célébrations, notamment sur cette période de Yöl.
Tel qu’ allumer les bougies dans l’attente du Soleil : le Vantlusstaken. (Sweden)

Les väntljustjuststaken/sunwait sont de tradition suédoise et adaptées pour une expérience significative pour inspirer toute la famille.
Il faut prévoir des bougies pouvant brûler pendant un nombre précis de jours ou de semaines avant la veille de noël (généralement un multiple de 3 jours) et modifier certains des paramètres (qui sont également souples en fonction de l'individu).
L'éclairage des bougies commence six semaines avant le solstice d hiver le jeudi. Le jeudi a été sélectionné en raison d'une tradition suédoise connue sous le nom de Thorshelg.

-("la raison du Jeudi est que, Thursdays a une signification traditionnelle dans le folklore scandinave. Le jeudi est le jour pour le trolldom (magie populaire), la communication avec les Dieux et les Esprits de la Nature durant les temps chrétien. "il y a des témoignages du 19ème siècle où la Thorshelg (Thor’s hallow) a été célébrée en invitant Thor et Frigga à la maison le Jeudi soir. »)-

À chacun de choisir ce qui lui convient le mieux pour sa pratique.
Certains peuvent choisir de faire l'activité les six jeudis avant le solstice d'hiver, d'autres peuvent choisir de le faire le jour où le solstice tombe pendant les six semaines avant - avec la bougie finale le jour du Solstice, certains peuvent choisir de commencer six jours avant le dernier jour sur le solstice, et certains peuvent choisir un autre jour qui leur est spécial ! Libre à chacun de faire à son aise.

La procédure de l'événement est d'allumer une bougie chaque semaine jusqu'au solstice, réciter un poème, une strophe, un mantra, méditer et/ou contempler sur la saison. Ici, les six premières lettres du Futhark (F U TH A R K) ont été choisies comme sorte de « guide ». En préparation de l'activité, on peut sélectionner les six bougies, sculpter ou dessiner un sigil sur chaque bougie (ou décorer en rapport le cadre d'une base décorée ou d'un porte-bougie), oindre chaque bougie, ou aborder l'énergie des runes avec la bougie. Ce serait une excellente activité pour les familles d'inclure leurs enfants dans une activité créative qui peut également inclure la narration, l'apprentissage des runes, et le renforcement de ces liens familiaux en cette période spéciale de l'année.

La nuit choisie, allumez la bougie en récitant le poème de Vàntljusversen ou l'un de votre choix qui est significatif pour vous/votre famille.
Le reste de la cérémonie est à vous de créer en fonction de vos désirs pour l'hiver, Yule, l'année à venir, etc et des personnes présentes.

Une fois fait, éteignez la flamme. À la semaine suivante, rallumez la bougie avant de commencer par la suivante jusqu'à ce que toutes les bougies soient allumées à la fin du processus. Certains choisissent de laisser toutes les bougies brûler la dernière nuit, envoyant l'énergie et les intentions du travail dans l'univers.

(!!Une note de prudence : ne laissez pas de bougies allumées sans surveillance, accessibles aux enfants et aux animaux de compagnie, ou autour de décorations ou d'articles inflammables!!)

Voici donc une proposition de pratiques et de relations avec les Dieux d'une manière qui est significative pour chacun de nous aujourd'hui. Le Vàntljusstaken n'est pas une bonne ou une mauvaise façon d'honorer Yule ou les dieux. C'est une façon de le faire tout comme une couronne, une Tour, ou un Calendrier ; Si vous trouvez que c'est une façon qui apporte la joie et le sens à la saison, merci de partager vos expériences et vos photos à La Croisée des Païens.
Que la saison du Solstice d'Hiver/Temps de Yule, vous soit remplie de joie et d'étonnement.